L’art de polémiquer inutilement avec le journalisme en France

Photo via Anadolu Agence

Pas à son premier coup d’essai, le chroniqueur sportif Pierre Ménès a profité de la crise actuelle entre les présidents français et turc pour demander un report du match entre le Paris-SG et Başakşehir !!!

« Donc le #PSG doit jouer en LDC à #Istanbul mercredi et vu le contexte politique entre la #Turquie et la #France ça n’inquiète personnes. Ok… » dit Ménès sur son compte #Twitter

Mélanger le sport et la politique est-il une maladie chez nos chroniqueurs sportifs français ?

Sérieusement, que peut-il se passer entre Başakşehir et le Paris-SG mercredi soir lors de la 2ème journée de Ligue des Champions ?

Bien évidemment strictement rien, sauf un joli match de foot où l’ogre parisien va essayer de se reprendre en remportant ces trois premiers points contre une formation novice à ce stade de la compétition avec Başakşehir.

L’attaquant sénégalais de l’équipe stambouliote Demba Ba a réagi ironiquement aux attaques de Ménès via un tweet sur son compte officiel.

« Ne t’inquiète pas Pierrot, ils seront en sécurité…😉🙏🏿. De temps en temps c’est quand même pas mal d’éteindre sa télé et de visiter le monde par soi-même pour s’apercevoir de la beauté et la gentillesse des peuples qui nous sont inconnus… » a lancé Demba Ba.

Le groupe RMC Sport a aussi réagi de manière peu scrupuleuse en tentant de discréditer le club turc avec ses pseudo-relations avec le Président Erdoğan.

« 🇹🇷 Basaksehir, adversaire du PSG en C1 mercredi, est repris et financé depuis 2014 par des proches du président Recep Tayyip #Erdogan » a lancé le média.

Finalement en suivant la logique pitoyable de la presse sportive française, le PSG, un club qatari, va se déplacer en Turquie, deux représentants de deux pays alliés se soutenant inconditionnellement sur le plan international…

Où est donc le problème ? Nulle part les amis, bon match aux deux formations…

Commentaires Facebook
Publicités